• librairieenfolie

Underground Airlines, Ben H. Winters


Imaginez l’Amérique esclavagiste. Imaginez cette Amérique qui abrège enfin ses souffrances. Imaginez que quatre de ses Etats lui résiste. Que l’esclavage persiste au Sud. Vous voilà plongé dans le décor du roman de Ben H. Winters. Et comme chaque fois qu’un peuple est opprimé, imaginez que se met en place une organisation clandestine, une rébellion secrète qui offre la liberté, le passage des frontières, à ceux qui ont le courage de croire en cette folie. Bien sûr, cela se murmure, filtre. Alors le gouvernement fait de la répression. À présent, imaginez donc que notre personnage principal soit un ancien esclave devenu agent contre son gré, contraint de traquer et dénoncer les fugitifs, ceux qui allaient enfin sauver leur peau. Cette fois, vous avez le pitch de départ d’Underground Airlines. Cette uchronie reprend les codes du roman d’espionnage et ne s’embarrasse pas de longueurs. Les péripéties s’enchainent, lorsqu’une question est résolue c’est à peine si le lecteur a le temps de reprendre son souffle que déjà un nouveau rebondissement lui fait tourner les pages à toute allure.

Pour ceux qui lisent habituellement du roman contemporain, cette uchronie est un très bon moyen de glisser imperceptiblement vers d’autres littératures, d’explorer tous les pouvoirs de l’écriture. Pour ceux qui aiment jouer avec les époques, rejouer l’Histoire, ce roman vous interrogera sans en avoir l’air, discutant de morale derrière ses scènes de James Bond. À découvrir !

Vainqueur du Grand Prix de l’Imaginaire 2019, catégorie Roman étranger. 

​Inscrivez-vous pour ne pas manquer les actus
  • Icône Facebook blanc
  • Icône Instagram blanc