• librairieenfolie

On fait parfois des vagues, Arnaud Dudek [#RL20]



Parfois il arrive que la nature nous donne du fil à retordre. Que deux personnes s’aiment de cet amour qui crée les enfants mais que cet enfant n’arrive pas. Alors parfois, il y a la science en renfort. Nicolas a dix ans quand il apprend que son père n’est pas son père biologique. Au cours de ces chapitres courts, on glane quelques souvenirs de l’enfance, mais surtout on suit un Nicolas adulte bien décidé à lever le voile sur ses cellules dont il est à moitié constitué. On fait parfois des vagues est un petit conte à la recherche des origines, qui dit les difficiles démarches administratives mais aussi l’incertitude psychologique. Et si l’on avait préféré ne pas savoir ? Peut-être que c’était mieux quand on pouvait encore tout imaginer ? C’est un récit intime, la quête d’une identité, la construction de soi, qui se lit très facilement.


Il y a la lumière blanche du salon, il y a ma respiration, mes doigts qui tournent les pages. Je suis ce garçon plein d’épis sur le crâne, ce garçon qui lit le dictionnaire en pleine nuit, à la lueur d’une petite torche — et que le Larousse ne rassure même pas.

On fait parfois des vagues, Arnaud Dudek, éditions Anne Carrière, 17€.


​Inscrivez-vous pour ne pas manquer les actus
  • Icône Facebook blanc
  • Icône Instagram blanc