​Inscrivez-vous pour ne pas manquer les actus
  • Icône Facebook blanc
  • Icône Instagram blanc

© Margot Mucci

  • librairieenfolie

Mon traitre et Retour à Killybegs, Sorj Chalendon



Mon traître

Un roman touchant, époustouflant. Un livre qui raconte la guerre d’Irlande et l’amour d’un petit parisien pour ce pays, et la trahison forte, par un des grands de l’IRA. Les personnages sont attachants, la compassion est forte et on apprend beaucoup. Lorsque l’on garde à l’esprit que Sorj Chalendon est l’ami de ce traître, qu’il raconte son histoire, on ne peut être que plus ému. Le roman soulève également de nombreuses réflexions sur la façon de mener un combat. Comment se battre pour ses idéaux ? et la fin justifie-t-elle les moyens ? Un roman profond,  dont l’ambiance est parfois lourde, et la fin brutale. J’ai du lire ce livre pour le bac de français, cela m’a permis d’acquérir une bonne connaissance de l’histoire irlandaise. Cependant c’était parfois tellement dense et pointu, que je devais m’informer sur cette période pour mieux comprendre le roman.

Si j’ai un eu peu de mal avec ce roman, une amie l’a adoré, je pense qu’il était un peu trop sombre pour moi. Je suis néanmoins obligée de lui reconnaître un certain talent. Il y a quelque chose de fascinant, hypnotique, une atmosphère qui nous tient prisonnier.


L’agréable :

– La plongée au cœur d’une période historique

– Une certaine puissance, de grandes émotions

On aurait pu s’en passer :

– trop cru, trop dur à mon goût.

J’adore / Très bon / Bon / Livre de plage / Moyen / J’ai du mal…

Retour à Killybegs

Ce roman est la suite de Mon traître. Cette fois-ci, l’histoire nous est raconté par Tyron Meehan. Ce roman est le point de vue du traître. Il s’explique. On comprend. Certes très intéressant, on apprend beaucoup, que ce soit sur l’IRA, la guerre, les conditions des détenus, et surtout sur les raisons qui l’ont poussé à trahir, j’ai trouvé le livre long. On sait à l’avance ce qui va se produire puisque c’est la même histoire que Mon Traître mais d’un autre point de vue.

De plus, Sorj Chalendon a progressé, nous proposant une écriture plus recherchée, plus poussée, mais du coup j’ai trouvé la plume moins fluide, et j’ai eu du mal à finir le roman. C’est dommage…


L’agréable :

– On retrouve un univers, celui de Mon traître

– Le changement de point de vue, au début c’est intéressant

On aurait pu s’en passer :

– Encore plus sombre que Mon traître

– L’écriture est plus difficile

– L’histoire se traîne, il n’y a aucun suspens

J’adore / Très bon / Bon / Livre de plage / Moyen / J’ai du mal…