• librairieenfolie

Le rouge vif de la rhubarbe, Audur Ava Olafsdottir

J’avais envie de découvrir cette auteure depuis un bon moment. J’ai commencé par Le rouge vif de la rhubarbe, publié aux éditions Zulma, qui me promettent toujours de si belles découvertes. Et quelle jolie découverte !

Ce court roman est tout en poésie et cru à la fois. C’est un roman de formation qui retrace le parcours d’Agustina, jeune fille qui a perdu l’usage de ses jambes à la naissance. Elle n’en est pas moins dotée d’une incroyable force physique, et morale. Son objectif ? Gravir la Montagne jusqu’à son sommet. Cette douce rêveuse, entre les livres de sa tour et son imagination dans son jardin de rhubarbe, vit chez Nina. Ses parents sont chercheurs, partis tous deux chacun de leur coté à la découverte de la faune et flore du monde. Les lettres de la mère d’Agustina rythment le récit, et permettent de lever le voile sur les origines de la jeune fille. C’est un roman de formation, et un roman des origines.

Chez Nina, Agustina aide au quotidien, à la fabrication du boudin, par exemple, qui nous donne à lire nombreuses images crues, puissantes d’un quotidien dans un petit village. Agustina est brillante à l’école, au-delà même de ce que son professeur peut comprendre. Agustina va découvrir peu à peu l’amour, le soutient d’un être. Agustina n’en finit plus de se donner des défis, et nous de les lire, avec ses mots si poétiques, si bien choisis. Les prénoms aux accents islandais nous font voyager presque plus que les incroyables paysages. Ce roman, s’il a bien un fil conducteur, s’il est bien une histoire, de bout en bout, est aussi une succession de tableaux, en lesquels nous pouvons retrouver une leçon de vie. Le rouge vif de la rhubarbe, c’est l’ascension d’Agustina, et c’est notre ascension vers la poésie d’Audur Ava Olafsdottir.


J’adore / Très bon / Bon / Livre de plage / Moyen / J’ai du mal…


Tulip’s Song :

Oasis – Cast No Shadow



​Inscrivez-vous pour ne pas manquer les actus
  • Icône Facebook blanc
  • Icône Instagram blanc