• librairieenfolie

Le roman des étudiants 2019



Emma Becker, La Maison, lauréate

Un roman qui a fait couler beaucoup d'encre pendant cette rentrée littéraire. Le projet d'Emma Becker est simple même s'il semble un peu fou : écrire un livre sur la prostitution, du point de vue d'une femme (les plus connus étant écrit par des hommes, comment peuvent-il refléter réellement ce qu'est réellement être une pute ?). Pour cela, elle décide de tenter l'expérience. Elle intègre d'abord une maison close à Berlin, puis une deuxième. LA maison. Et de cette expérience nait ce roman-témoignage, ce roman-pamphlet, ce roman à lire, qui défend les femmes et les putes, qui parle du corps des femmes et du corps des hommes, du désir et du sexe, du métier et de l'amour. C'est un texte nécessaire, qui soulève de nombreuses questions et y répond. Au cours de ce récit un peu déconstruit, de ces scènes juxtaposées, l'autrice défend le choix des prostituées et décrasse le plus vieux des tabous.

Un texte à lire absolument.

L'autrice est d'un naturel passionné, elle présente avec véhémence son expérience autant sur le papier que lors des rencontres et c'est un réel plaisir. Elle est autant à lire qu'à écouter. 


Sylvain Prudhomme, Par les routes

Par le routes c'est un roman d'une grande poésie qui m'a beaucoup touchée. Le récit est pourtant simple bien qu'il retrace un projet un peu barré — celui d'un ami, époux, et père aussi, qui sillonne la France en stop, juste pour le plaisir des gens assis à coté, juste pour la bonté de certains êtres, juste pour le nom poétique ou étrange des points sur la carte. Le texte prend son temps et c'est exactement ce qu'il faut pour cette poésie-là, pour cette langue si jolie et, surtout, pour dresser le portait de Marie. Car c'est elle qui importe ici, c'est finalement d'elle dont il est question. D'observer ce basculement infime, cette cassure, comment les choses se brisent, comment la tolérance, la colère, le détachement. Comment on aime, comment on pense à soi. C'est un très beau roman qui m'a fait hésiter dans mon vote.


Jean-Paul Dubois, Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon

Un avis mitigé pour ce Goncourt 2019. Ce n'est pas un coup de coeur, non, pour autant ce n'est pas un roman que je n'ai pas aimé. Disons que c'est un bon roman, qu'il faut lire si l'on en a envie, qu'il faut laisser s'il ne nous inspire pas. Chacun fera comme il voudra, le texte saura toucher ceux qui y sont réceptifs.

La dualité — alternance entre enfance et présent — est intéressante et crée une tension, on a envie de savoir comment le personnage s'est retrouvé en prison.

Si la lecture du roman ne m'avait pas spécialement transportée, je l'ai repris pour mon travailler mon dossier de cinéma et littérature et en l'étudiant beaucoup de détails me sont apparu, dévoilant un aspect du texte auquel j'avais d'abord été hermétique. C'est un roman dont le regard sociologique est incontestablement intéressant, il rend compte d'une époque et des tendances de l'Homme, des caractères.


Marie Darrieussecq, La mer à l'envers

Si j'ai beaucoup aimé le début du roman, je me suis rapidement lassée. L'essor de la péripétie retombe vite et on ne sait plus vraiment où va l'histoire. Cette passivité s'explique à la fin, bien sûr qu'elle était nécessaire, mais je n'ai pas accroché plus que ça. 


Monica Sabolo, Eden

Abandonné au bout de 80 pages, je n'ai pas réussi à rentrer dans l'atmosphère du livre. Il y a des airs de roman noir mais tout est long à se mettre en place, on ne sait pas vraiment dans quelle direction va partir le texte, quel genre va-t-il suivre, et si j'aime quand on bouscule les codes, je n'ai rien trouvé ici qui suscite ma curiosité, qui me donne l'engouement nécessaire pour m'accrocher et continuer. Ceux qui l'ont lu, à quoi de quoi suis-je passée ? 



Très honorée de conclure cette expérience de 2 ans de jurée (retrouvez le récap de 2018 sur le blog) par une prise de parole en public à la cérémonie de remise du prix :


Et toi, tu as déjà eu l'occasion de faire partie d'un jury littéraire ?

​Inscrivez-vous pour ne pas manquer les actus
  • Icône Facebook blanc
  • Icône Instagram blanc