​Inscrivez-vous pour ne pas manquer les actus
  • Icône Facebook blanc
  • Icône Instagram blanc

© Margot Mucci

  • librairieenfolie

Le plus fou des deux, Sophie Bassignac [#RL19]

Un roman décalé qui sort des sentiers battus mais laisse un goût étrange. Une sensation dérangeante au fond du coeur. Il faut dire, on y parle suicide, marionnettes, et artistes en mal de muse. On tâtonne entre l’humour et la gravité, l’audace et le scandale, la folie et le ridicule. Vous me direz, du Sophie Bassignac tout craché. C’est vrai. Et l’auteure a ce caractère bien à elle qui fait que chacune roman se ressemble, se ressent, tout en étant bien unique. Chacun son grain de folie à sa manière. Et comme je vous le dis toujours dans mes chroniques de cette auteure, il faut lire le roman pour le comprendre. Pour saisir cet élan, cette étrangeté qui s’en échappe, et en même temps tout est si bien construit, prévisible mais imprévisible, fin, subtile, mais issu d’un imaginaire débordant.

Ce n’est pas mon roman préféré de Sophie Bassignac (c’était indéniablement Mer agitée à très agitée) mais c’est toujours agréable de voir des auteurs se renouveler tout en restant fidèle à leur style.

Le plus fou des deux, S. Bassignac, JC Lattes, 21 août, 19€.

À retrouver dans ma liste de Rentrée Littéraire 2019.