• librairieenfolie

La meilleure façon de marcher est celle du flamant rose, Diane Ducret

Ne vous fiez pas à sa jolie couverture. Un roman feel-good ? Pas tout à fait.

La vie de l’héroïne va de drames en drames. J’avoue que je ne m’attendais pas à cela, surtout que le premier chapitre ne donne pas ce ton. Quelque peu déroutée, je poursuis donc ma lecture. Et puis j’ai adoré. La plume surpasse toutes les infamies vécues par Enaid. L’ironie et l’auto-dérision toujours présentent nous font rire même dans ce qui devrait être les situations les plus dramatiques. La poésie est elle aussi au rendez-vous et les métaphores avec le flamant rose très appréciées. Une philosophie de vie optimiste ressort de ce roman même s’il n’est pas tout rose dans ses détails. Il nous apprend à voir le verre à moitié plein, à garder espoir, se dire que ce n’est qu’un mauvais moment à passer, que d’autres horizons nous attendent. Il nous encourage à nous tenir debout, sur un pied, sur les mains, à l’envers, de travers, qu’importe. Continuer, toujours.

Alors même s’il n’était pas ce à quoi je m’attendais suite à une première couverture trompeuse, ce roman fait du bien, même s’il ne ménage pas son lecteur. La plume de Diane Ducret est un réel bonheur. J’avais envie de noter chaque phrase. Impossible ? Du coup, je n’ai qu’une envie : le relire.


J’adore / Très bon / Bon / Livre de plage / Moyen / J’ai du mal…

​Inscrivez-vous pour ne pas manquer les actus
  • Icône Facebook blanc
  • Icône Instagram blanc