​Inscrivez-vous pour ne pas manquer les actus
  • Icône Facebook blanc
  • Icône Instagram blanc

© Margot Mucci

  • librairieenfolie

La femme brouillon, Amandine Dhée [#varionsleseditions]

Un petit manifeste qui devrait figurer dans la mallette de naissance.

Je préfère d'abord vous donner le ton avec des citations et vous dire ensuite combien ce bref écrit est essentiel.

"Une famille, ça simule super bien le bonheur." P.10 "À grand renfort de photomontage, le bonheur familial s'étale." P.15
"J'ai peur de rater le bébé."
"Nous n'avons pas souhaité connaître le sexe. C'est le premier cadeau que nous lui offrons, un sursis de genre." P.30
"Une mauvaise mère, c'est encore une mère." p.74

Entre essai et roman, un journal intime ouvert aux lecteurs pour décomplexer sur cet idéal qui enrobe la maternité. Un style épuré et percutant qui nous incite à réfléchir, repenser nos gestes et paroles du quotidien, s'affranchir des genres et des clichés. Pour moi, c'est un texte nécessaire, qui malheureusement n'aurait pas eu à être écrit. C'est aussi ce genre de lecture qui motive toute une bibliographie. C'est-à-dire qu'il nous propulse dans un élan thématique, me donne envie de découvrir sur le champ Nous sommes toutes des féministes de Chimamanda Ngozi Adichie et d'autres textes encore, relevés, notés, chaque fois que je les croise. Cette lecture d'Amadine Dhée comme un détonateur, le premier maillon d'une succession de manuscrits à découvrir.