​Inscrivez-vous pour ne pas manquer les actus
  • Icône Facebook blanc
  • Icône Instagram blanc

© Margot Mucci

  • librairieenfolie

La bonne aventure, Fabrice Colin [#RL19]

Si vous avez déjà lu Fabrice Colin, vous savez qu’il plaît autant aux petits qu’aux plus grands. Que son plaisir, c’est de jouer avec les limites, de brouiller les frontières entre fiction et réalité, entre vrai et vraisemblable. Si vous décidez d’embarquer dans La bonne aventure, vous retrouverez cette recette magique qui vont de ces romans ce petit cocktail dérangeant mais savoureux ! Du Fabrice Colin tout craché.


Ce roman, c’est la rencontre d’Ombline, jeune fille déjà résignée des joies de la vie, avec son voisin, un drôle d’artiste. Destin, magie ou hasard, appelez ça comme il vous plaira. Toujours est-il qu’ils vont s’apprivoiser, sur fond de rendez-vous somnambule sur les toits et de crocodile parisien, et petit à petit se libérer de leurs carcans. Toujours à la limite du rêve et de la réalité, le roman chemine sans que l’on sache bien où l’on aille, sans cesse noyés dans cette brume si propre à l’auteur. Pour autant, on en apprend sur les arts et les manières de voir la vie. C’est un roman d’apprentissage qui nous apprend à nous détacher du passé pour jouir de l’avenir.

Vous vous dites : “j’ai essayé, et ça n’a pas marché.” Essayer encore. Echouez mieux !

Si vous aimez déjà l’auteur, je ne doute pas que vous saurez être conquis une fois de plus. Si au contraire vous ne le connaissez pas encore, c’est alors l’occasion parfaite pour le découvrir dans son style narratif le plus typique.

La bonne aventure, F. Colin, Talents Hauts, 22 août, 15€. 

À retrouver dans ma liste de Rentrée Littéraire 2019.