• librairieenfolie

L’homme idéal existe. Il est Québécois. Diane Ducret

Après la lecture de La meilleure façon de marcher est celle du flamant rose je n’avais qu’une hâte : retrouver la plume de Diane Ducret. Fidèle à elle-même, ce roman est drôle. Déjà le titre nous le laisse entrevoir. L’auteure s’amuse en effet des différences de langages entre le français et le québécois, joue des quiproquo provoqués par les expressions improbables et incompréhensibles de nos lointains voisins. Quant au fond, au sujet de réflexion, Diane Ducret évoque un sujet universel : l’amour. Ce roman est beaucoup plus léger que son suivant La meilleure façon de marcher est celle du flamant rose. Cette fois, on a véritablement à faire à un roman feel-good, mais d’excellente qualité. Un petit bonbon qui se dévore tout seul. Qui fait valser les carcans, les clichés, mets en lumières nos habitudes françaises pour les dérider, nous en décomplexer, et nous enjoindre à vivre un peu pus spontanément !

Un bon moment de lecture. Je recommande si vous souhaitez une lecture légère, qui fait du bien, et drôle, mais un peu différente de celles que l’on a l’habitude pour le genre.

“L’Italien, c’est le casque bleu de l’amour, toujours prêt à rendre service quand il y a une crise humanitaire dans une petite culotte”.

J’adore / Très bon / Bon / Livre de plage / Moyen / J’ai du mal…

​Inscrivez-vous pour ne pas manquer les actus
  • Icône Facebook blanc
  • Icône Instagram blanc