​Inscrivez-vous pour ne pas manquer les actus
  • Icône Facebook blanc
  • Icône Instagram blanc

© Margot Mucci

  • librairieenfolie

Corniche Kennedy, Maylis de Kerangal

C’est ce qui saisit tout de suite ; l’écriture. Une écriture particulière, caractérisée par des phrases longues et imagées. Syntaxe et ponctuation étonnent l’oreille, pour le plus grand plaisir d’un peu de nouveauté.



Les chapitres alternent entre Sylvestre Opéra et la bande. Il y a énormément de discours indirect libre, ce qui contribue à donner ce rythme particulier. J’ai eu du mal à entrer dans l’histoire, à passer justement le cap de ces mélodies nouvelles, mais alors une fois que j’étais bien dans le roman, quel livre ! Superbe. C’est une histoire touchante, de destins qui se croisent, s’entrecroisent, de brefs instants de vie, étalés si joliment sur le papier.

En bref, je suis charmée.

Je vous encourage à être curieux et à vous laisser tenter par cette plume qui peint le monde à sa façon ! Une jolie découverte. (Et en plus, l’édition Verticales est belle. Et ça, ça ajoute en poésie.)


J’adore / Très bon / Bon / Livre de plage / Moyen / J’ai du mal…