• librairieenfolie

Cinq dans tes yeux, Hadrien Bels [#RL20]



- Cinq dans tes yeux !

Peut-être connaissez-vous cette expression, cette phrase crachée à la volée pour conjurer le mauvais sort. Elle se crie à Marseille, aux confins des origines méditerranéennes. De ce seul dicton un peu mystique qui titre le premier roman de Hadrien Bels, on pourrait presque englober tout le texte. Cinq dans tes yeux c'est un portrait de Marseille, de cette ville du Sud et de ses âmes échauffées. C'est une chronologie souple, où scènes de jeunesse s'interposent entre projets d'aujourd'hui. Et en vingt ans, les codes n'ont pas changé, même si les lieux se sont un peu transformés. Vous entendrez parler du Panier, bien sûr, et d'autres lieux qui vous seront familiers si vous connaissez la ville. C'est une balade littéraire, de laquelle j'ai quelque fois un peu décroché, sans doute parce que je l'ai comparé, à tort, à Sale Gosse de Mathieu Palain également paru chez L'iconoclaste. Et même si ce sont deux textes qui disent la rue, ce sont deux textes incroyablement différents, tant dans la construction que la langue.


Les grands du Refuge la surnommait “la Folle”, et au quartier, donner un surnom était un signe de respect.
Je portais la panoplie complète de la petite frappe marseillaise. Mais mon regard était celui d’un angeau. Et le regard, dans la rue, c’est ta carte d’identité.
Il fait chaud, mon corps est plein de cette envie de niquer avec les planètes. Déjà deux heures du matin, les lumières, trop franches, me rappellent que je suis mortel.

Cinq dans tes yeux, Hadrien Bels, L'iconoclaste, 18€.

​Inscrivez-vous pour ne pas manquer les actus
  • Icône Facebook blanc
  • Icône Instagram blanc